Le site dédié à l’accompagnement et la prise en charge en espace Accueil Familles

Maison d'arrêt de Grasse

55 route des Genêts, 06137 Grasse
etablissement

GEPSA est titulaire d’un marché passé par l’Administration pénitentiaire.

Nous nous engageons à vous proposer les meilleures conditions possibles lors de votre passage dans les locaux de l’accueil Familles, en partenariat avec les associations locales.
Nos agents effectuent les prises de rendez-vous téléphoniques.

Ils sont aussi présents dans le local d’accueil pour vous informer et vous orienter, par exemple :

  • Pour réserver un parloir
  • Sur les horaires d’ouverture
  • Sur les possibilités de garde d’enfants
  • Pour accéder à l’établissement…

Permis de visite

Pour rendre visite à une personne détenue vous devez, obligatoirement, obtenir un permis de visite et réserver un parloir.

Le permis de visite est
personnel et nominatif.

Chaque visiteur (enfant inclus)
doit être en possession de son permis de visite pour prendre
un rendez-vous parloir.

Un permis de visite peut être délivré à d’autres personnes que la famille sous certaines conditions.

En cas de transfert de la personne détenue, le permis de visite reste valable quelque soit l’établissement pénitentiaire de destination.

Obtenir un permis de visite

Constituer votre dossier de demande de permis de visite en complétant les formulaires et en fournissant toutes les pièces justificatives nécessaires.
Si le dossier est incomplet, illisible ou erroné, il sera refusé.

A qui adresser le dossier ?

  • Pour une personne « prévenue », c’est-à-dire en attente de jugement ou dont la condamnation n’est pas définitive :
    Au Magistrat saisi du dossier de procédure au Tribunal de Grande Instance de GRASSE
    37 Avenue Pierre Semard B.P. 71029 06133 GRASSE CEDEX
    04 92 60 72 00
  • Pour une personne « détenue », c’est-à-dire condamnée et dont la condamnation est définitive :
    Au Directeur de la Maison d’Arrêt de Grasse
    55 route des Genêts BP 44190 06137 Grasse Cedex
    04 93 40 36 70
  • Si la personne a fait appel de sa condamnation :
    Au Procureur Général de la Cour d’Appel de Aix-en-Provence
    20 Place de Verdun 13616 AIX EN PROVENCE CEDEX 1
    04 42 33 80 00

Documents d’obtention du permis de visite

Portable Document Format (PDF), 86 КO
Portable Document Format (PDF), 274 КO

Réserver un parloir

Rappel : Au préalable, vous devez avoir reçu de l’administration pénitentiaire un courrier validant votre permis de visite.

Dès réception de cette validation vous pourrez prendre vos rendez-vous parloirs sur les bornes prévues à cet effet dans le local d’accueil des familles.

Un agent d’accueil GEPSA vous accompagnera dans son utilisation.
En cas d’indisponibilité de la borne, la réservation sera tout de même possible par téléphone, voir détails ci-contre.

Information

  • Le premier rendez-vous parloir se fait obligatoirement par téléphone au numéro suivant : 0 805 121 122 (service et appel gratuits).
  • Un agent GEPSA vous répond du lundi au vendredi de 9h à 12h – 13h30 à 16h30
  • Pour les personnes ne résidant pas dans le département, la réservation du parloir pourra se faire par téléphone.

Procédures pour le parloir

Lors des rendez-vous parloir, chaque visiteur doit apporter :

  • Une pièce d’identité en cours de validité. Le visiteur la remettra en entrant dans l’établissement et la récupèrera en sortant
  • Pour les visiteurs accompagnant un enfant, le livret de famille pour justifier le lien de parenté, ainsi qu’une pièce d’identité ou un titre d’identité de l’enfant mineur (ex. : carte scolaire, de bus ou licence sportive)

Nombre de parloirs autorisés

  • Prévenus en appel :
    3 parloirs par semaine
  • Condamnés :
    2 parloirs par semaine

Nombre de visiteurs autorisés par parloir

  • 5 Personnes maximum (3 adultes et 2 enfants)
  • Les visiteurs mineurs âgés de moins de 18 ans, doivent avoir l’autorisation de leurs parents ou du titulaire de l’autorité parentale et être accompagnés d’une personne majeure, elle-même titulaire d’un permis de visite.

Effets personnels des visiteurs

Il y a des casiers dans le bâtiment d’accueil des familles : les visiteurs peuvent y laisser leurs affaires personnelles non admises dans l’établissement pénitentiaire (ex. : sac à mains, portable, cigarettes, argent liquide, etc.)
GEPSA vous encourage à apporter une pièce de 2€ (caution) pour fermer le casier afin d’y déposer les objets non autorisés au parloir.

Personne à mobilité réduite

Il existe des locaux aménagés pour les personnes à mobilité réduite. Les visiteurs concernés peuvent bénéficier d’un rendez-vous dans ce local, ils doivent en faire la demande auprès du chef d’établissement en l’accompagnant d’une carte d’invalidité.

Sécurité

Les visiteurs passeront sous un portique de détection de métaux pour rentrer dans l’établissement, ainsi :

  • Les personnes ayant des prothèses médicales doivent en informer le personnel de l’Administration pénitentiaire et produire un certificat médical.
  • Les visiteurs doivent éviter de porter des accessoires métalliques : bijoux, boucles en métal (chaussure, ceinture), montre, etc.

Cas où l’accès peut être refusé au parloir

  • Visiteur sans permis de visite
  • Visiteur sans pièce d’identité
  • Visiteur n’ayant pas pris de rendez-vous parloir
  • Visiteur ne respectant pas les règles de sûreté de l’établissement

Accueil des Enfants

Le personnel d’accueil GEPSA est qualifié pour accueillir les enfants de plus de 3 ans.
La visite d’un parent détenu divorcé ou séparé, implique que celui-ci justifie de l’existence d’un droit de visite à l’égard de son enfant mineur.
Les visiteurs mineurs âgés de moins de 18 ans, doivent avoir l’autorisation des deux parents ou du titulaire de l’autorité parentale et être accompagnés d’une personne majeure, elle-même titulaire d’un permis de visite.

Téléchargements

Portable Document Format (PDF), 159 КO

Avant le parloir

Dans le local d’accueil des familles des activités pour patienter sont proposées aux enfants. Durant cette période, l’enfant reste sous l’entière responsabilité de l’accompagnateur, qui assure sa surveillance.

Certains équipements, tels que : table à langer, lit bébé, chauffe-biberons, micro-ondes etc. sont mis à votre disposition dans le local d’accueil des familles.

Pendant le parloir

Pour les enfants en bas âge, vous pouvez entrer au parloir avec certains articles de nurserie qui doivent être mis sous emballage plastique transparent :

couches, biberon préparé ou petite bouteille d’eau capsulée, lingettes bébés, “doudou”, tétine.

Pour les enfants de plus de 3 ans, ne souhaitant pas ou ne pouvant pas assister au parloir, et à la demande d’un parent, l’agent d’accueil pourra assurer la garde des enfants de la personne détenue à titre gratuit sous 2 conditions :

  • Que la personne qui en fait la demande puisse justifier de l’autorité parentale sur cet enfant par la production du livret de famille, de sa pièce d’identité, et d’une pièce d’identité ou d’un acte de naissance de l’enfant concerné.
  • Que la personne qui en fait la demande signe le bordereau d’autorisation GEPSA. Sans signature de ce document les personnels n’ont pas l’autorisation de prise en charge de l’enfant.

"Des boites aux lettres sont à disposition dans le local afin d’y déposer les dessins et poèmes réalisés par les enfants pour leur parent incarcéré (après validation de l’administration pénitentiaire)"

Horaires des parloirs

Votre présence est obligatoire 30 minutes avant l’heure de début du parloir. Tout retard entraine l’annulation du parloir.
Pour annuler un rendez-vous, utilisez les bornes ou contactez-nous par téléphone au 0 805 121 122 (service et appel gratuits).

DU MARDI AU SAMEDI

HEURE D’APPEL DES FAMILLES Début du parloir Fin du parloir
8h00 8h30 9h15
9h00 9h30 10h15
10h00 10h30 11h15

Jours et horaires d’ouverture du local accueil familles :
Du mardi au samedi : de 7h30 à 17h45

HEURE D’APPEL DES FAMILLES Début du parloir Fin du parloir
13h30 14h00 14h45
14h30 15h00 15h45
15h30 16h00 16h45

Envoyer de l'argent

Toute personne détenue possède un compte nominatif. Ce compte lui permet par exemple de « cantiner » (acheter des produits en cantine), de se constituer un pécule de sortie, ou de respecter son obligation éventuelle d’indemnisation des victimes.
Ce compte est géré par le service comptabilité de l’établissement pénitentiaire (Régisseur des comptes nominatifs). Les sommes versées sont affectées au pécule disponible pour la personne détenue selon des règles définies au Code de la Procédure Pénale.

Approvisionner le compte

Le compte nominatif peut être alimenté :

  • Par les sommes gagnées par la personne détenue au sein de l’établissement (par exemple en travaillant aux ateliers ou au service général)
  • Par des virements effectués de l’extérieur

Envoyer des virements

Les espèces, les chéquiers ou les cartes bancaires sont INTERDITS en détention.

Portable Document Format (PDF), 209 КO
Portable Document Format (PDF), 122 КO

Par virement bancaire (moins cher)

  • Au guichet de la banque ou par Internet
  • Remplir l’ordre de virement en renseignant les trois zones :
  1. Bénéficiaire : régisseur des comptes nominatifs de la Maison d’Arrêt GRASSE
  2. RIB : celui de la régie des comptes nominatifs de l’établissement (voir ci-dessus)
  3. zone « facultative ou libre » ou “motif du virement” (31 caractères) : indiquer le numéro d’écrou (espace), le nom (espace) et le prénom de la personne détenue (doit être obligatoirement renseigné dans cet ordre)

Par mandat-justice

  • Récupérer l’imprimé de mandat­-justice au sein de l’accueil familles
  • Se rendre dans un bureau de poste, en se munissant d’une pièce d’identité
  • Verser la somme à transférer et compléter le bordereau
  • Envoyer le 1er volet du bordereau par courrier à l’établissement pénitentiaire, en indiquant les: nom, prénom et numéro d’écrou de la personne détenue

Tout virement dont les informations seront incomplètes, illisibles ou erronées sera rejeté et renvoyé à l’expéditeur. Si la personne détenue est prochainement libérée ou transférée, il est préférable d’éviter d’effectuer un virement.

Contacter une personne détenue

Il est impossible de téléphoner à une personne incarcérée, mais elle peut appeler sous certaines conditions.

Contenu du courrier autorisé

  • des timbres (maximum 10)
  • des enveloppes, du papier à lettre
  • des photographies de ma famille
  • tout document relatif à la vie familiale et permettant l’exercice de l’autorité parentale

Contenu du courrier interdit

  • Pas de photos d’identité
  • Pas d’argent (chèques, espèces, …)

Ecrire à une personne détenue à l’adresse de l’établissement :

Maison d’Arrêt
55 route des Genêts BP 44190
06137 Grasse Cedex

Préciser sur l’enveloppe le nom et le prénom de la personne détenue, son numéro d’écrou et de cellule

Colis

Aucun colis ne peut être remis à une personne détenue, sauf à l’occasion des fêtes de fin d’année pour lui faire parvenir des denrées. Une note d’information sera affichée dans le local accueil famille à cette période.

Apporter ou reprendre du linge

L’établissement dispose d’un service buanderie qui permet aux personnes détenues de faire laver gratuitement leur linge. Les familles peuvent remettre du linge ou reprendre du linge sale.

Avant obtention du permis de visite

Vous pouvez déposer un sac de linge uniquement les jours de parloirs aux heures d’appel

Après obtention du permis de visite

  • Il est possible de déposer un sac de linge à chaque visite.
  • Le linge entrant doit être déposé dans un sac plastifié, avec ou sans fermeture.
    Les sacs de type « sport »,  sacs en cuir ou avec poches, sont  interdits.
  • Pour tout dépôt de linge, il est demandé de présenter une pièce d’identité, de joindre une liste du linge entrant et d’indiquer lisiblement sur le sac :
    NOM, PRÉNOM, NUMÉRO D’ÉCROU
  • Le linge sale peut être récupéré à la sortie du parloir.

Contenu du sac de linge autorisé par le Centre Pénitentiaire

Portable Document Format (PDF), 56 КO

Associations

Association d’accueil des familles et des personnes incarcérées à la Maison d’arrêt de Grasse

« Parlons Ensemble »

Siège social
16, rue de l’Ancien Palais de Justice
06130 Grasse

Téléphone
07 68 00 17 96

E-Mail
parlonsensemble06@gmail.com

Permanence sur la maison d’arrêt
Mardi 9h00 – 12h00 / 14h00 – 17h00
Mercredi 9h00 – 12h00 / 14h00 – 17h00
Jeudi 9h00 – 12h00 / 14h00 – 17h00
Vendredi 9h00 – 12h00 / 14h00 – 17h00
Samedi 9h00 – 12h00 / 14h00 – 17h00

Qui sommes-nous ?

« Parlons Ensemble » est une association régie par la loi du 1er juillet 1901, non confessionnelle et apolitique. Indépendante de l’administration pénitentiaire, elle a cependant signé une convention de partenariat avec l’établissement. Elle a été créée pour accueillir et accompagner les familles des personnes détenues à la Maison d’Arrêt de Grasse.

L’établissement étant prévu pour recevoir des hommes, le public accueilli est essentiellement composé de femmes qui viennent chercher un soutien psychologique, une orientation, un conseil, auprès de nos accueillants.
L’accueil et l’écoute apportés à ces familles offrent un soutien leur permettant de les aider à maintenir l’équilibre familial et à préserver le lien parental indispensable avec le père incarcéré, afin que celui-ci puisse envisager et préparer sa réinsertion dans de bonnes conditions familiales.

Notre rôle

L’objectif de l’accueil, aux portes des établissements pénitentiaires, est de contribuer à maintenir les liens familiaux et d’apporter un peu de chaleur humaine et d’écoute. Pour cela, nous avons une équipe d’accueillants qui accompagne ces familles, souvent dans une situation de grande détresse, dans le respect de la confidentialité et des convictions religieuses de chacun.
En leur proposant un lieu d’écoute, de convivialité et d’échanges, cet accueil a aussi pour objectif de permettre à ces familles de se rencontrer (cependant, «Parlons Ensemble » n’est pas habilité à garder les enfants non accompagnés).

Lorsque cela s’avère nécessaire, nous les dirigeons également vers l’association HARJÈS (relais enfants/parents etc…). De même, nous les orientons vers les services de l’administration pénitentiaire pour des renseignements en dehors de notre compétence.

Toujours afin de ne pas rompre ce lien familial, l’association accorde également une participation aux frais d’hébergement pour les personnes venant de loin et dont la précarité nécessite une aide financière.

Se rendre à l'établissement